PRÉSENTATION

Wartin Pantois est un artiste visuel et un citoyen engagé. Son art in situ s’infiltre notamment dans l’espace public et dans des lieux non conventionnels. Il a effectué des interventions artistiques aux États Unis, en France, en Allemagne, au Portugal et au Canada. En 2019, une de ses œuvres est entrée à l’Assemblée nationale du Québec dans l’exposition permanente « Insiprer » dédiée à l’art agissant sur la société. En 2020, il reçoit une bourse de recherche et création du Conseil des arts du Canada.  

Le travail artistique de Wartin Pantois met en lumière diverses réalités contemporaines occultées. Ses installations in situ s’élaborent à partir de préoccupations sociales, d’observations et de discussions citoyennes. Il crée des œuvres à l’échelle humaine pour questionner les rapports sociaux. Ses photographies deviennent objets, personnages et mises en perspective qui suscitent réflexion et débat.

Usant du noir et blanc en contrepoint aux publicités saturées de couleurs, Wartin Pantois intègre la feuille d’or à certaines de ses images afin d’interroger la valeur accordée aux personnes et choses. L’emplacement de ses interventions est soigneusement choisi. Les lieux font parler ses œuvres et, réciproquement, ses œuvres font parler les lieux. Certains de ses projets intègrent des enregistrements audio.

Wartin Pantois vit et crée dans le quartier Saint-Roch à Québec. Il détient un baccalauréat et une maîtrise en sociologie de l’Université Laval. Wartin Pantois travaille anonymement. Ses collaborateurs et diffuseurs acceptent de protéger sa véritable identité.

« On se construit tous une certaine protection pour ne pas sentir ce qui pourrait nous toucher, pour ne pas voir ce qui nous dérange, c’est un peu comme une carapace. Parfois il faut un petit incitatif pour ouvrir les yeux. L’art dans l’espace public peut être cet incitatif. Par mes interventions, j’essaie de toucher le petit bout d’humanité que chacun porte. L’intermédiaire d’une œuvre à laquelle on ne s’attend pas peut être utile. Je me dis que l’effet de surprise d’une œuvre inattendue, au détour d’une rue, peut déjouer un peu la carapace! » (Wartin Pantois en entrevue à Québec Hebdo en octobre 2016).