INTÉRIEUR

QUESTIONS SANS RÉPONSE
(Je n'ai rien contre les œuvres autodestructives)
Collage sur affiche publicitaire, Musée d’art contemporain de Montréal, Montréal, Canada, 2020




TROIS FOIS RIEN 
Compression, boîtes de conserve, peinture aérosol, papier, boîtier du commerce, 17 x 20 x 16 cm, Événement Encann, Regart, centre d'artistes en art actuel, 2020


GRISAILLE
Installation sonore, toiles, bâche industrielle, courroie de polypropylène et dispositif audio, Théâtre La Bordée, Québec, Canada, du 25 février au 15 mars 2020

Cette installation sonore est inspirée du début de la scène trois de Rouge, alors que l’assistant du peintre apporte une toile pour lui présenter, mais ne lui montre finalement jamais. Celle-ci demeure dans son emballage de protection.  Formée de 50 tableaux protégés du regard des visiteurs par des bâches industrielles, Grisaille explore la thématique de l’inhibition créatrice. Qu’est-ce qui pousse, ou non, un artiste à dévoiler ses œuvres?

Disposée en trois stations, l’œuvre est sonorisée à l’aide de white noise, de fréquences assourdissantes et du témoignage d’un peintre qui n’est pas encore allé au bout de quoi que ce soit…






FAMILLE
Installation, enseignes lumineuses, Théâtre La Bordée, Québec, Canada, du 29 octobre au 23 novembre 2019

Famille est une installation artistique inspirée par la pièce de théâtre Hope town. Il s’agit d’un portrait de famille à échelle humaine formé de plusieurs enseignes lumineuses dont les câbles électriques se croisent et s’entremêlent. Ce dispositif permet la mise en lumière de certains liens familiaux tout en y figurant ceux laissés dans l’ombre. Chaque famille a ses non-dits et ses espoirs…








LA RÉPÉTITION
Installation photographique, Théâtre La Bordée, Québec, Canada, du 17 septembre au 12 octobre 2019

Inspirée par la pièce de théâtre Lentement la beauté, La répétition est une installation prenant la forme d’une accumulation photographique à échelle humaine. Les fenêtres du théâtre sont investies par des travailleurs de bureau évoquant la conformité et le recommencement, mais permettant aussi d’entrevoir la possibilité d’un renouveau. D’autres personnages noir et blanc sont présentés dans le hall d’entrée du théâtre et à ses différents étages. L’utilisation de la superposition et du papier calque permettent d’explorer le sentiment d’effacement et de distanciation, et même l’idée d’une certaine douceur.












TERRITOIRES - VISITEURS DE LA MATANIE
Installation photographique, Quartier général de l'événement Phos, usine désaffectée Canadelle, Matane, Canada, 2019

Nous ne faisons que passer. Nous sommes des visiteurs. S’arrêter un bref moment. Faire dos au paysage pour s’y voir. Capturer l’instant. S’y trouver étrange, étranger même. Poursuivre sa route.

J’ai parcouru la Matanie et y ai déployé cinq personnages noir et blanc autoportants. Ces visiteurs ont été photographiés et réunis dans une installation présentée du 7 au 22 septembre 2019 au Quartier général de Phos à Matane. Exposition collective regroupant les artistes Michael Flomen, Mere Phantoms et Jacynthe Carrier.

C’est dans la peau de « visiteurs de passage » que la série Territoires questionne notre rapport à la photographie et aux souvenirs, à la mise en scène photographique et à l’appropriation du territoire par l’image.




L'INCENDIE
Collage sur mur, Bibliothèque Gabrielle-Roy, Québec, Canada, 2019




APPARITIONS/DISPARITIONS
Étude, collage sur bois, 15,2 x 15,2 cm, 2019

Neuf études évoquant le retour, la transformation et la disparition de souvenirs à travers le temps, la mémoire et différents supports… Cette série a été créée à partir d’archives vidéo familiales. Six bobines format Super 8 tournées dans les années 1970 ont été retrouvées et numérisées. Des images oubliées en ont été tirées.

Œuvres présentées au colloque international Les paradoxes de la vulnérabilité : figures, discours, expériences, Communauté de recherche interdisciplinaire sur la vulnérabilité, Université Laval, Québec, 13-14 juin 2019.




ENSEMBLE À L'ASSEMBLÉE NATIONALE
Photographie de Ensemble - collage sur mur, exposition permanente Inspirer, Assemblée nationale du Québec, Hôtel du Parlement, Québec, Canada, à partir du 1er juin 2019




OMBRE D'ARTISTE
Ready-made, boite de conserve, feuille d'or, ombre et présentoir du commerce, 30 x 30 x 31 cm, Événement Encann, Regart, centre d'artistes en art actuel, 2019


AVANT L'INCENDIE
Installation artistique, impressions numériques, peinture sur mur, objets inflammables, feuille d’or et dispositif audio, Centre des arts actuels Skol, Montréal, Canada, 28 février au 6 avril 2019
Des personnages, portant leur cadre de valorisation individuelle, s’aveuglent du monde et des changements possibles. Devant eux se trouvent des objets inaccessibles pouvant servir d’alternative ou d’accélérateur à l’incendie annoncé. Tout près, en guise de fenêtre sur le monde, des images détournées du film La société du spectacle de Guy Debord. Le temps passe. Le brasier nous brûle de l’intérieur…






FABRIKARBEITER / OUVRIERS
Installation in situ, peintures sur papier marouflé sur murs, usine désaffectée SPEMAFA - VEB Spezialmaschinenfabrik, Chemnitz, Allemagne, 2017

L’usine de machines de transformation alimentaire SPEMAFA est située à Chemnitz, dans le cœur industriel de l’ancienne République démocratique allemande – l’Allemagne de l'Est. Cette usine a fermé ses portes en 1993, quelques années après la chute du mur de Berlin, laissant ses travailleurs sans emploi. 

L’installation « Ouvriers » est composée de trois tableaux présentant des travailleurs grandeur nature peints sur papier. Les corps des ouvriers sont tous semblables. Ils ont été peints à la chaîne, dans un travail aliénant et séparé en plusieurs étapes, rappelant la division du travail en usine. Le corps est l’instrument d’une production qui n’accorde pas d’intérêt à la singularité de chacun. Par ailleurs, tous les visages des ouvriers représentés sont différents. Ils évoquent la vie et l’histoire propre à chaque personne, leurs racines, leur famille. 

Cette oeuvre a été réalisée dans le cadre du Festival international d’art urbain IBUG.

En avant!
L'union fait la force chez les ouvriers. Le visage du personnage central de cette scène est tiré de la toile L’Internationale du peintre allemand Otto Griebel (1895-1972). 


Mémorial
Lorsque leur usine s'est arrêtée, lorsque la machine les a sacrifiés, le feu de leurs espoirs s'est ravivé.




MASCARAS PRETAS / MASQUES NOIRS : LE POUVOIR À CONTRE-JOUR 
Installation in situ, collages sur murs, Córtex Frontal, Arraiolos, Portugal, 2017




HORIZONS
Installation in situ, collages sur murs, Le Cercle-Lab vivant, Québec, Canada, 2017

Installation inspirée des thèmes de travail du Cercle-Lab vivant : le féminin, les Premières Nations, la nordicité et l’inquiétante étrangeté. L’œuvre évoque le parcours de vie d’une femme autochtone : la naissance et la dépendance à l’autre, les horizons de l’enfance, les combats intérieurs et sociaux ainsi que le dernier souffle et le regard sur le passé.

Entièrement réalisée à partir de photographies du domaine public tirées d’internet, cette intervention propose aussi une réflexion sur la représentation des femmes et des autochtones dans l’imagerie numérique mondiale. 

Cette œuvre s’est élaborée lors d’une résidence de recherche et création au Cercle-Lab vivant, un espace de co-création et de démocratisation culturelle.